Lancement du programme ADIL dans les cinq régions de Djibouti !

Présidée par le Secrétaire d’État à la Décentralisation, Hamadou Mohamed Aramis, la cérémonie d’inauguration du programme d’Appui à la Décentralisation et aux Initiatives Locales (ADIL) s’est déroulée à Dikhil le 17 septembre 2020. Étaient présents aux côtés des Ministres djiboutiens du Budget, Abdoulkarim Aden Cher, de l’Économie et des Finances, Ilyas Moussa Dawaleh, de la Communication, Radwan Abdillahi Bahdon, l’Ambassadeur de l’Union Européenne à Djibouti, Aiden O’Hara, l’Ambassadeur de France à Djibouti, Arnaud Guillois, les représentants des Nations-Unies ainsi que les Préfets et Présidents des Conseils Régionaux des 5 Régions de Djibouti (Arta, Obock, Ali Sabieh, Tadjourah et Dikhil).

Financé par l’Union Européenne à hauteur de 12 Millions d’euros et piloté par l’agence française d’expertise internationale, Expertise France, le programme ADIL permettra de favoriser la mise en œuvre d’un développement local durable et inclusif dans les 5 Régions. Le plan d’action de cet ambitieux programme consiste à mettre à disposition des Conseils Régionaux des ressources d’investissement qui permettront d’améliorer le financement du développement local, notamment par la mise en œuvre de leurs Plans d’Investissement Annuels (PIA).  

À l’issu des 5 semaines de missions de diagnostic dans les 5 Régions entre les mois de juin et juillet, François Fougère, Expert en gouvernance locale, mis à disposition de l’équipe d’Expertise France par Charente-Maritime Coopération, a participé à l’évaluation des besoins sectoriels, administratifs, financiers et socio-économiques des différents acteurs des 5 Régions (notamment les services techniques préfectoraux, les services administratifs des Conseils Régionaux, les élus, les bureaux exécutifs, la société civile et les acteurs économiques). Ces évaluations ont permis à l’équipe d’Expertise France de dresser des plans en renforcement de capacités ainsi que les lignes directrices des PIA pour chacune d’entre elles.

« Le programme ADIL est un programme dont nous attendons beaucoup. À terme, il permettra aux membres du Conseil Régional de consolider leur capacité d’action pour répondre aux enjeux du développement local tels que l’inclusion des femmes, la création d’emplois et l’adaptation au changement climatique. Nous sommes actuellement dans la première phase du programme, mais les débuts de cette nouvelle collaboration, avec Charente-Maritime Coopération et Expertise France, sont déjà très prometteurs. » Omar Houssein Omar, Président du Conseil Régional de la Région de Tadjourah

La spécificité du programme ADIL repose sur la mobilisation de l’expertise territoriale française comme un outil dans sa mise en œuvre. La stratégie choisie par Expertise France consiste notamment à favoriser les échanges d’expertise entre les collectivités françaises et djiboutiennes dans le cadre de modules de renforcement de capacités des acteurs institutionnels. À terme, ce procédé facilitera notamment l’autonomisation des agents des collectivités djiboutiennes pour la prise en main des outils techniques et financiers conçus pour répondre à leurs besoins spécifiques en matière de développement local.

Le Département de la Charente-Maritime ayant noué un partenariat avec Expertise France en décembre 2019, s’est officiellement positionné comme un pourvoyeur d’expertise territoriale française à l’international. Par le biais de Charente-Maritime Coopération, les experts du territoire (spécialisés dans les domaines du tourisme, des finances locales, de la passation de marchés publics, de l’ingénierie sociale, de la démoustication, etc.) auront la possibilité d’effectuer des missions court-terme perlées dans le cadre de la mise en œuvre du programme ADIL. Ce mode d’action constitue une formidable opportunité pour les territoriaux de la Charente-Maritime de mettre leurs compétences au service de l’action internationale du Département auprès des collectivités étrangères.

Les premières missions d’expertise à Djibouti sont prévues pour l’année 2021. En attendant, le Département de la Charente-Maritime, appuyé par l’Agence du Monde-Commun, est actuellement en train de constituer son vivier d’experts dans les compétences recherchées par les collectivités djiboutiennes.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s